Lâche les armes, ramasse les fleurs 🌺

Lâche les armes, ramasse les fleurs 🌺

Depuis petite et de par mon histoire,

je me suis forgée une carapace : celle de la guerrière (pacifique).

J’ai toujours cru que pour obtenir ce qu’on voulait,

il fallait se battre, s’endurcir pour ne pas se faire écraser,

pour ne pas qu’on me manque de respect.

J’étais tellement innocente et naïve

que inconsciemment, pour me protéger,

j’ai développé mon armure sous la forme d’une certaine rigidité,

et d’une certaine agressivité.

J’ai même pratiqué le kungfu pour apprendre à me défendre…

Tout en moi se sentait en insécurité.

Les « autres » me décevaient tôt ou tard.

J’étais intransigeante dans mes relations,

prête à dégainer le sabre à tout instant.

J’étais enfermée dans ma rigidité, mon perfectionnisme dans tous les domaines de ma vie.

Et je savais que cette armure devait craquer un jour.

Quand j’ai découvert la Danse de l’être avec Fabienne Courmont,

en faisant bouger mon corps, j’ai fait bouger les énergies bloquées en moi.

Et l’armure a commencé à se fissurer.

Jusqu’au jour où j’entends ce message :  

« Lâche les armes, ramasse les fleurs » 🌺

Et j’ai compris.

Que je m’étais identifiée à cette armure.
Or, ce n’était pas moi.
J’étais celle DERRIERE l’armure.

Cette armure protégeait ma grande sensibilité et ma grande vulnérabilité.

En ayant conscience de cela, je me suis dit qu’il était temps.

D’oser lâcher les armes et de contacter la force de ma vulnérabilité.

De trouver la sécurité dans mon corps et mon être,

plutôt que dans une personne ou une situation extérieure.

La danse intuitive a été indéniablement une aide précieuse sur mon chemin.

Progressivement, j’ai laissé plus de place à mon énergie yin (féminine).

Mon Yang est alors venu davantage en soutien plutôt qu’en protection.

Une nouvelle harmonie s’est faite en moi.

Si je vous partage cela,

c’est que je suis convaincue que c’est certainement le cas de beaucoup d’entre vous.

Vous sentez-vous vraiment en sécurité intérieurement ?

Ou allez-vous la chercher à l’extérieur ?

 Faites-vous de la place à vos émotions sans être submergé par elles ?

Accueillez-vous votre vulnérabilité ?

Vivez-vous les bras fermés en ayant peur « du prochain coup » de la vie ?

Ou les bras ouverts, en ayant confiance que vous saurez surfer sur les vagues de celle-ci ?

pour ma part c’est dans ma danse intérieure que j’ai tout doucement pu

remettre en circulation l’énergie bloquée dans mon corps et donc dans ma vie.

En libérant l’énergie, j’ai libéré la femme,

(mais je ne suis pas encore arrivée hein!)

et plusieurs autres aspects de ma vie.

Je découvre la force de la douceur et de la vulnérabilité.

Mai-Lan 💮

Pour recevoir tous mes articles directement dans votre boîte mail inscrivez-vous à ma newsletter ici

La danse comme médecine holistique ⚕

La danse comme médecine holistique ⚕

D’où vient la mal-a-die ?

Vous le savez certainement…Des mots / maux qu’on a eu du mal à dire, à exprimer. Qu’on a refoulé depuis tant d’années.

Et tout ce qui ne s’exprime pas, s’imprime dans le corps par des tensions physiques et émotionnelles.Résultat, on se fige intérieurement de plus en plus, on se sent de plus en plus crispé jusqu’au jour où ça finit par craquer 💔

La maladie (ou nos petits troubles quotidiens – mauvaise digestion – maux de tête – douleurs au dos, etc) est le signe d’une stagnation d’énergie.

La danse intérieure est une invitation à faire bouger et recirculer l’énergie 

dans votre corps, pour lui redonner sa juste place.

Remettre de la fluidité dans vos émotions.

Equilibrer vos polarités yin et yang.

Vous relier à votre dimension sacrée.

C’est une danse holistique qui vise à soigner toutes les dimensions de votre Etre,

en lien avec 7 grands principes universels (issus de la Danse de l’Etre de Fabienne Courmont) dont je parlerai pendant l’atelier du 6 octobre.

Si ces quelques mots vous parlent, je ne peux que vous inviter à me rejoindre lors 

de mon atelier découverte en direct et gratuit le jeudi 6 octobre à 20h.

“Au moment où cette formation a été proposée la guerre en Ukraine débutait et comme je suis une « enfant de la guerre » (Algérie 1958-1962) tout à rejaillit et la panique fut totale.

Je voulais prendre rendez-vous chez ma médecin pour un traitement…

Ce jour-là j’ai fait en replay la séance découverte et les peurs se sont libérées violemment. Une véritable révélation et prise de conscience que c’était là mon médicament !!! Et je n’ai pas été déçue 😃” Patricia

 » J’ai une vraie gratitude pour ce cheminement dansé…

Les larmes montent je ne saurais même pas dire pourquoi.

Mon corps te dit MERCI !” Morgane

(Témoignages de participantes du cycle de mars)



Dans la joie de danser ensemble, 

Mai-Lan 💮

PS : il y aura un replay quelques jours, sur inscription seulement.

Pour recevoir tous mes articles directement dans votre boîte mail inscrivez-vous à ma newsletter ici

Comment avoir une vie plus fluide ?

Comment avoir une vie plus fluide ?

Tu le sais,

la vie est mouvement.

De la spirale de notre ADN au mouvement des planètes,

du microcosme au macroscosme,

tout dans l’univers danse en permance.

Tout est énergie.

Et toute énergie est mouvement. 

Comme l’eau, l’énergie cherche toujours le chemin de la fluidité,le chemin le plus facile.

Mais parfois, elle peut être bloquée par un barrage et des obstacles sur son chemin.

Dans notre corps, 

nos émotions refoulées et non exprimées

prennent la forme de barrages qui bloquent la libre circulation de l’énergie

et provoquent des tensions intérieures, sous différents maux.

En revanche, je ne sais pas pour vous,

mais pour moi, il n’est pas toujours évident de mettre des mots sur mes maux.

Pourtant, on sent et on sait que quelque chose ne circule pas en nous.

La danse intuitive et consciente m’a permis

comme aucune autre pratique (mais je ne connais pas tout)

de libérer des zones de mon corps qui étaient bloquées,

qui manquaient de fluidité;

et qui étaient reliées à des émotions refoulées dont je n’avais pas conscience.

La magie avec cette pratique, c’est que nul besoin de « comprendre » avec la tête

ce qui doit se libèrer se libère.

Et c’est bien souvent plus tard que nous mettons de la conscience sur ce qui a été libéré.De mon côté, c’était tout le bassin et donc mon énergie féminine 

qui était bloquée.

En mettant de la conscience dessus par le mouvement,

j’ai réactivé cette énergie en moi et cela a changé beaucoup de choses dans ma vie.

C’est grâce à cela,

pour ceux qui me suivent depuis plusieurs années,

que j’ai changé mon identité sur les réseaux sociaux,

en passant de la « guerrière pacifique » à « Mai-Lan » tout simplement. 

J’ai remis la femme au centre. 💃Et laissé l’armure derrière. ⚔C’est tout cela que j’ai envie de vous faire vivre dans les ateliers en ligne Danse intérieure qui démarreront le 12 octobre.Je vous propose une (re)découverte en direct le jeudi 6 octobre à 20h, gratuitement.

Dans la joie de danser ensemble, 

Mai-Lan 💮

PS : il y aura un replay quelques jours, sur inscription seulement.

Pour recevoir tous mes articles directement dans votre boîte mail inscrivez-vous à ma newsletter ici

Comment distinguer la voix du mental de celle de l’intuition ?

Comment distinguer la voix du mental de celle de l’intuition ?

Qui n’a pas déjà douté de sa petite voix intérieure ? 🙋‍♀️

Quand on a un choix important à faire, 

on sait tous que le meilleur moyen de faire le bon,

c’est de se connecter à son intuition et de l’écouter.

Sauf que quand l’émotionnel se mêle,

ce n’est pas UNE voix qu’on entend mais DES voix ! 😈 😇

Alors comment savoir si celle du mental ou celle du coeur ?

Comment savoir qui écouter en soi et qui s’exprime ?

📽 La réponse en vidéo !

Belle semaine à toi,

Mai-Lan 💮

Pour recevoir tous mes articles directement dans votre boîte mail inscrivez-vous à ma newsletter ici

Votre parole est-elle alignée avec votre âme ?

Votre parole est-elle alignée avec votre âme ?

Je ne sais pas comment a été votre été mais pour moi,

même s’il a été reposant physiquement

(me suis accordée 1 mois total off !),

il a été challengeant personnellement.

J’ai volontairement créé du vide et de l’espace

dans ma vie ces derniers mois

pour laisser de la place à plus d’intériorité,

comme un reset intérieur.

Je ressens de plus en plus le besoin urgent

de me délester de mes conditionnements intérieurs,

de mes limites personnelles, des croyances bien tenaces que j’ai de moi.

Un besoin vital d’aller vers plus de vérité intérieure.

Et pour ma part, cette vérité une fois mise en lumière intérieurement,

a besoin de se manifester à l’extérieur

dans la matière par les mots. Le verbe. La parole.

C’est alors qu’arrive la phase qui va me demander le plus de courage,

notamment dans mes relations :

Oser dire. 

De nouveaux besoins. De nouvelles envies.

Oser être une « nouvelle personne ».

Oser exprimer une nouvelle facette de moi.

Oser le verbaliser pour que mes mots soient le plus alignés avec mon âme.

Et nous savons tous à quel point il est difficile

de poser les mots justes sur ce que l’on ressent vraiment,

sur nos vrais besoins,

d’exprimer haut et fort sa vérité et sa vulnérabilité.

Et pourtant lorsqu’on y arrive, quelle libération !!! 🕊

C’est le sujet que nous avons abordé ensemble avec 
mon amie Isabelle Calkins lors de ma nouvelle interview vidéo « Prendre la parole et prendre sa place ». 

(Ouiiii ca faisait longtemps !)

Mai-Lan

Pour recevoir tous mes articles directement dans votre boîte mail inscrivez-vous à ma newsletter ici

Pin It on Pinterest