Article

Raz le bol d’être gentil.le ? (ceci n’est pas une invitation à la violence 😅)

30 Nov 2021 | Derniers articles inspirants

Raz le bol d’être gentil.le ? (ceci n’est pas une invitation à la violence 😅)

Est-ce que ça vous est déjà arrivé d’en arriver à un point de saturation où vous n’avez plus envie de faire des efforts pour les autres ?

Plus envie d’être sympa, serviable, généreux, souriant.

Comme si une voix en vous, avait envie de tout envoyer péter !!!

Comme si elle hurlait « J’en ai marre d’être gentil.le !!!!!!!!! »

Je ne sais pas toi , mais moi oui !

Et d’ailleurs, je vous l’ai partagé un peu cet été lors de mon épisode « les compromis ça suffit ».

Et c’est trèèèès souvent le cas de mes coachés.

D’où vient ce raz-le-bol ?

On aurait tendance à croire que les problèmes, ce sont les autres qui abusent de notre gentillesse.

Comment dire…

Non, le problème, c’est nous.

C’est la part de soi que j’appelle « la bonne petite fille/le bon petit garçon » qui veut faire plaisir à qui d’après vous ?…

Oui, inconsciemment à papa et maman. 🙍‍♀️🙍‍♂️

Parce que nous n’avons pas toujours reçu l’amour inconditionnel de nos parents, lorsqu’on devient adulte, on va faire perdurer le comportement de la « bonne petite fille qui doit faire TOUT comme il faut : être polie, sympa, souriante, serviable, dévouée etc » dans nos relations (valable pour les hommes mais la flemme de tout accorder au masculin) 😵

Sauf que dans ce cas, nous n’agissons pas à partir d’un vrai élan de générosité mais par obligation.

On se force et on ne s’écoute pas.

On ne respecte pas ses vrais besoins, qui vont parfois à l’encontre de ce que « devrait faire la bonne petite fille ».

Alors un jour, on craque. 👹

Et on n’a plus du tout envie de faire des efforts pour les autres parce qu’on a besoin de retrouver un équilibre en apprenant à se mettre en priorité et oser dire non.

On peut passer par une phase où on passe pour “l’égoïste de service” parce qu’on se met à dire non à tout et à tout le monde.

Ca a été mon cas.

Et j’ai dû passer par cette phase pour retrouver mon équilibre.

Aujourd’hui, je me sens plus libre dans mes oui et mes non.

Alors si toi aussi tu passes par cette phase , c’est une bonne nouvelle !

Le changement est en cours !

Vers plus d’écoute et de respect de toi.

Paradoxalement, tu pourras être sincèrement gentil.le quand tu te seras permis de ne pas toujours l’être ! (aux yeux des autres)

C’est ça la vraie liberté il me semble.

Qu’en penses-tu ?

Mai-Lan

🎬 D’ailleurs, j’ai fait une vidéo sur le sujet, extrait d’une de mes dernière séance

de coaching. 

Les Derniers Articles Inspirants

2022, je suis prête.

2022, je suis prête.

2022, je suis prête. A me libérer de mes entraves intérieures,A me libérer de mes peurs,A dépasser la peur du jugement,A montrer qui je suis vraiment.A exprimer toutes mes dimensions,A trancher mes illusions,A plonger dans mes profondeurs,Pour y goûter mon unique...

lire plus

Pin It on Pinterest