Article

Comment transformer une mauvaise journée?

3 Jan 2017 | Bonheur, Derniers articles inspirants, Gestion du stress et des émotions

Comment transformer une mauvaise journée?

Changer de perspective

Dans les mauvais jours, il est plus facile de voir le verre à moitié vide, que le verre à moitié plein.

Changer de perspective veut dire comprendre que les choses pourraient être pire. La moitié de la population terrestre vit avec moins de 2, 50 dollars par jour, des drames se passent à chaque minute qui passe : une personne est en train de perdre son emploi, une autre apprend qu’elle a un cancer, des personnes meurent de faim et de froid.

Et la plupart du temps, nos problèmes ne sont pas aussi graves.

Afin de changer de perspectives dans les mauvais jours, on peut se poser les questions suivantes :

Est-ce que c’est si grave?

Au dernier jour de ma vie, est-ce que je trouverais ça utile de m’être fâché pour ça ou rendue triste pour ça?

Transformer l’obstacle en opportunité

Que l’on soit fâché avec une personne, que l’on n’ait pas eu les résultats qu’on attendait, que quelqu’un nous ait dit quelque chose qui nous a blessé, nous pouvons nous poser cette simple question:

En quoi est-ce une opportunité pour moi ? 

Les questions permettent à votre cerveau de chercher quelque chose de positif.

Ecrire

Le fait de poser  nos maux en mots dans un journal intime, soulage notre souffrance car cela nous permet de mettre à l’extérieur ce qui nous pollue à l’intérieur. Le risque de ne pas exprimer notre colère, notre frustration, nos peurs et notre tristesse est qu’on les laisse s’emmagasiner dans notre corps, ce qui génère des tensions et à long terme, des maladies (mal a dit).

Ecrire est une façon de déposer ce qui nous pèse et nous aide à tourner la page si je puis dire! C’est un réel exercice thérapeutique.

Qu’est-ce qui me chagrine? Comment puis-je satisfaire le besoin qui n’est pas nourri ?

Bouger

Quand nous n’avons pas le moral, nous sommes perdus dans nos pensées et donc dans notre tête. Le fait de remettre son attention sur son corps et de bouger en faisant de l’exercice physique, va nous permette de créer de la dopamine, le neurotransmetteur de l’inspiration et d’augmenter notre sérotonine, le neurotransmetteur du plaisir.

Si