Article

As-tu un espace de totale liberté ?

3 Jan 2022 | Textes inspirants

As-tu un espace de totale liberté ?

Vendredi soir, j’étais à une session de danse médecine.

Et à un moment alors que je dansais, une partie de moi est devenue observatrice et m’a fait réaliser quelque chose :  

Danser librement en groupe est une énorme porte vers la liberté.

La liberté d’être.  

Pour moi, danser est tellement intime que je ne m’étais jamais vraiment autorisée à danser comme je danse toute seule dans mon salon (je sais que tu sais de quoi je parle ! 😂)

Il restait toujours une petite part dans la retenue.

Pour moi, danser me met dans un état de totale vulnérabilité, c’est comme si j’étais nue.  

Dans ces moments-là, je suis dans un espace sacré et intime.

Et je n’ouvrais pas cet espace « publiquement ».  

Mais à force de danser en groupe, j’ai commencé progressivement à m’autoriser à lâcher-prise sur le regard des autres et à me laisser être tel que je suis dans l’instant : tantôt sensuelle, légère, fluide, tantôt rigide, coincée, dans le mental.

Tantôt inspirée, tantôt bloquée.

Parfois pleine de feu, parfois juste envie de m’allonger.  

Et vendredi, je me suis vue aller un plus loin que d’habitude.

Et c’était bon ! J’ai aussi vu que tout le monde était dans sa propre bulle et que ce n’était pas le regardes autres qui me gênait au fond.C’était le mien.  

D’ailleurs, est-ce qu’au fond, ce n’est pas que ça au final?  

La peur de notre propre jugement envers nous-même, dépendant lui-même du regard des autres ? (jsais pas si je suis claire 😅)    

Et ce qui est génial en groupe, c’est qu’en voyant une personne s’autoriser à être pleinement elle-même, elle permet à d’autres d’en faire de même.

Elle crée une spirale vertueuse de liberté !  

Du coup, je me suis demandée : dans notre vie en général, est-ce que nous avons ces espaces là, où nous pouvons être 100% nous-même avec d’autres personnes ?  

Si je suis honnête… pas vraiment.

Pas totalement.  

Par contre, je remarque que ces espaces de danse libre, où mon corps peut exprimer librement qui il est, comment il se sent à chaque instant sans jugement, m’aident considérablement à embrasser toutes les facettes de mon être.

Les plus lumineuses, comme les plus sombres.  

C’est dans ces espaces où je me suis autorisée à crier, hurler, pleurer, trembler, exprimer ma rage sacrée, ma douce folie.  

Et forcément, je deviens plus libre dans ma vie. J’assume de plus en plus qui je suis malgré l’opinion des autres.  

Et toi, est-ce que tu as ces espaces de pure expression libre de ton être?  

En tout cas, je souhaite à tout le monde de goûter cet espace là.  

C’est pour ça que depuis un an, j’aide les gens à se libérer et s’exprimer par le mouvement libre et en conscience.

C’est d’une telle puissance.  

Un sentiment de liberté.  

Les Derniers Articles Inspirants

Plonger dans ses ombres 

Plonger dans ses ombres 

Plonger dans ses ombres  Lors d'un cercle de parole pendant mon stage de danse de l'être, je partageais aux femmes de mon groupe : "Depuis notre dernière session, je crois que j'ai beaucoup augmenté ma lumière intérieure. A quoi je le sais? Parce que je n'ai...

lire plus
Danse sous l’orage

Danse sous l’orage

Danse sous l'orage Danse sous l’orage Crie ta rage Ose affronter tes noirceurs Ce qui te fait le plus peur. N'oublie pas que derrière les nuages, Se trouve le ciel étoilé. Mai-Lan

lire plus
Se libérer pour libérer les autres

Se libérer pour libérer les autres

Se libérer pour libérer les autres En ce moment, mon chemin intérieur n’est pas facile. Je suis en plein plongeon intérieur à la rencontre de mes ombres et de mes failles. Et dans le même temps, je vis aussi des libérations très puissantes. La semaine dernière,...

lire plus

Pin It on Pinterest